Mesures de protection et d’accompagnement

Home/Mesures de protection et d’accompagnement
Mesures de protection et d’accompagnement 2017-06-09T11:13:40+00:00

logo agoraLa maladie, le handicap, l’accident peuvent altérer les facultés mentales ou physiques empêchant l’expression de la volonté d’une personne et la rendre incapable de défendre ses intérêts. Le juge, sur la base d’un certificat médical rédigé par un médecin inscrit sur la liste du Procureur, peut alors décider d’une mesure de protection juridique (tutelle, curatelle…) par laquelle une autre personne l’aide à protéger ses intérêts. La protection doit être la moins contraignante possible, et en priorité être exercée par la famille.

Dans le cas où le tuteur/curateur ne peut être un membre de la famille, le juge peut désigner le service AGORA de l’UDAF comme mandataire judiciaire.

Il existe aussi des mesures d’accompagnements mises en place afin d’aider le bénéficiaire ou la famille dans la gestion de leurs prestations sociales ou familiales :

• La Mesure d’Accompagnement Social Personnalisé (MASP) est une mesure contractuelle
• La Mesure d’Accompagnement Judiciaire (MAJ) et la Mesure Judiciaire d’Aide à la Gestion du Budget Familial (MJAGBF) sont des mesures judiciaires.

Consulter le projet de Service d’AGORA Yonne